Regards des lieux


Lettres des nouvelles

Newsletter




La lettre des nouvelles #5

janvier 2019


De nos mains

Deux nouvelles occasions de découvrir le cinéma-concert:

25 janvier, 20h Le Déclic, Claix (38)

27 janvier, 17h Bimbo, Lyon (69) 60 rue Salomon Reinach 69007


Au bois !

Cinéma-concert Une coupe & programmation jeune public en partenariat avec le Festival International du Film de Montagne d'Autrans

29 Janvier au Théâtre en rond de Sassenage - Séance scolaire



Du village à l'écran

Film imaginé par les enfants des écoles de Livet-et-Gavet

Par un atelier de découverte de l’image, du son et du cinéma, les enfants des écoles ont construit un film réalisé avec le collectif Regards des lieux. De la maternelle au CM2, de Gavet à Livet en passant par Rioupéroux, les enfants nous racontent comment ils habitent leur village. Comment vit on à Livet quand on est enfant ? Comment regarde t-on le village ? Que reste d’hier et comment se projeter ?

11 Février
Cinéma de Vizille, séance scolaire

12 février à 17h et 19h
Foyer municipal de Rioupéroux
Du village à l’écran et Silicium (Version couleur)

Apéro-rencontre avec les artistes

Regards des lieux présentera le projet de recherche et création Les ondes de l’eau mené avec le Cresson (laboratoire AAU - Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble)




La lettre des nouvelles #4

novembre 2018


Le 26 novembre prochain est une date à retenir pour tout ceux qui n'ont pas encore vu De nos Mains. Au ciné théâtre de La Mure à 18h30, nous présenterons le ciné-concert dans le cadre d'une rencontre initiée par les communautés de communes du Trièves et de la Matheysine autour de la filière bois. Et plein d'autres rendez vous pour les semaines à venir...

CARTE BLANCHE A REGARDS DES LIEUX


Festival Ethno & ciné
RDV à la Bobine le 12 novembre à 20h
Courts-métrages, performance sonore & visuelle


Qui se souvient de toutes ces villes meurtries par le conflit ? Qui se rappelle qu'à Grenoble des gens furent fusillés il y a quelques dizaines d'années ?

Au printemps dernier Ethno & ciné nous a proposé une carte blanche, autour des Espèces urbaines. Nous sommes repartis là où pour nous, tout avait commencé, une ville bien réelle dont le nom ne parle à plus grand monde. De là-bas nous avons ramené des histoires et des souvenirs mais aussi des images d'hier et d'aujourd'hui pour tenter en peu de temps de créer une ville aux temporalités confuses, où l'hier parle de demain et où aujourd'hui semble déjà daté d'hier. En ouverture du festival Ethno & ciné, nous présenterons ARRIERE-PLAN la nouvelle création de Regards des lieux avec Djamila Daddi-Addoun, Elisabeth Renau, Martin Debisschop et Jérémie Lamouroux.

Nous avons associé cette proposition à d’autres films, notamment ceux de Jean Gabriel Periot. L’espèce humaine a engendré des catastrophes, nucléaires, civiles, guerrières, climatiques que les villes et les hommes traversent. De Hiroshima à Prypiat, y a t-il une résilience ? Comment les villes, devenues des lignes de front, se transforment avant, pendant, après. Est-ce une histoire qui se répète inlassablement ?

Nijuman No Borei, 200 000 fantômes de Jean Gabriel Périot (200000 fantômes) (11'/ N&B / Couleur / 2007)

Fantasy Sentences de Dane Komljen (17'/ Couleur / 2017)

Arrière-plan de Djamila Daddi-Addoun, Elisabeth Renau, Martin Debisschop et Jérémie Lamouroux (25'/ Couleur / 2018)

Undo de Jean Gabriel Périot (10'N&B / Couleur / 2005)


LES ONDES DE L'EAU


Résidence artistique et scientifique à Livet-et-Gavet de 2018 à 2020. En partenariat avec le laboratoire AAU-CRESSON (École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble)

Depuis juin dernier, Regards des lieux est associé au laboratoire AAU-CRESSON afin d'explorer les mémoires des lieux et du travail dans la vallée de la Romanche. Intitulée Les Ondes De l’Eau, l’enjeu de la résidence est de repérer les singularités de ce processus de transformation permanente et de médiatiser certains phénomènes sensibles, construits et sociaux, particuliers au contexte local d'un territoire de montagne au prise avec les conséquence de la désindustrialisation. En arpentant le territoire et en rencontrant ses acteurs, les artistes et chercheurs interrogent les formes et les traces du passé impactant aujourd’hui les rapports sensibles aux paysages et à l'histoire des habitants de la vallée. Pour Regards des lieux, c'est là le terrain d'une nouvelle création, le prochain cinéma-concert. Cette vallée durement touchée, si dépréciée localement est autre chose pour qui sait la regarder avec un autre oeil. Si tout disparaît sur notre terre, nous chercherons là-bas ce qui apparaît : la lumière, la couleur, les récits de lointains ailleurs, les enfants et les chamois, l'eau bouillonnante, le vent froid et les belles coulée de neige, les rayons de soleil, les forêts enchantées.



AU BOIS !

Programmation cinéma jeune public ou scolaire autour de la forêt (en partenariat avec le Festival International du Film de Montagne d'Autrans).

En 2018, Regards des lieux et le Festival International du Film de Montagne d’Autrans s'associent pour proposer une programmation scolaire qui soit à la fois une séance de découverte de différents genres de cinéma et une sensibilisation aux enjeux environnementaux. Ainsi, fiction, animation, documentaire de création et cinéma-concert seront présentés dans une programmation éclectique. Nous partirons ensemble dans l'univers de la forêt : d'un western enfantin à une coupe de bois en noir et blanc en passant par un bucheron costaud coincé sous une grume où encore un très beau ciné-poème sur l'herbe, l'aventure sera au rendez vous.

Durée de la séance: 2h maximum, incluant une rencontre de protagonistes et/ou réalisateurs. Accessible aux enfants du CP au CM2.

Une coupe de Jérémie Lamouroux, musique en direct par Martin Debisschop (Documentaire / 2010 / 13')

Totem de Paul Jadoul (Animation / 2016 / 9')

Tant de forêt de Geoffrey Godet et Burcu Sankur (animation / 2014 / 3')

On serait des indiens de Olivier Arnold et Mathieu Winckel (Fiction / 2016 / 8')

Inz holz de Corina Schwingruber Ilić et Thomas Horat (Documentaire / 2017 / 13')

Premières programmations:
AUTRANS / Festival International du Film de Montagne le 07 décembre

VILLARD-DE-LANS / Festival International du Film de Montagne le 07 décembre

SASSENAGE / Festival International du Film de Montagne le 29 janvier



La lettre des nouvelles #3

Septembre 18


De l'été nous retiendrons la chaleur, les rivières et les courants et une belle pause. Pour mieux repartir sur l'année à venir.

A L'AVENIR


Cet été, un cycle de cinq années de résidences artistiques au sein du Centre Educatif Fermé Le relais du Trièves s'est clôt. A l'été pendant cinq années des films et des créations collectives avec des adolescents placés sous main de justice pour une durée de six mois ont été réalisés face au balcon Est du Vercors, sous le regard des Deux Soeurs. Cinq étés intenses parfois difficiles de films, créations collectives, promenades sonores, images, écoutes et lectures de paysages. Cinq étés de joies car nous avons bien rigolé et de peines, tant les parcours de ces adolescents sont difficiles et soumis à la violence de notre société. Longue route à tous ses adolescents, Liberta ! Et merci à Anne-Julie Rollet, Martin Debisschop, Laure Nicoladzé, Djamila Daddi-Addoun, Clément Bencetti et Jérémie Lamouroux d'avoir partagé ce projet hors norme.


DE NOS MAINS


De nos mains, vous vous rappelez ? Ce triptyque sur le travail mené dans des zones de grand froid ou de fortes chaleur entourant Grenoble. A la recherche du geste, forcément beau, de la chorégraphie des corps, de l'aller et retour entre la scène et l'écran, la mise en musique des espaces de travail.
Rendez vous à 20h Square Saint Bruno dans le cadre de « Au bois, Journées européennes du patrimoine » le 15 septembre 2018 avec la MDH Chorrier Berriat.

SILICIUM


Nous répondons à l'invitation d' à bientôt j'espère pour vous présenter Silicium en couleur. Vous l'avez peut-être déjà vu en noir et blanc mais là c'est une toute autre histoire. L'horaire pourra vous paraître incongru, mais c'est bien cela, nous jouerons à 8h45 juste avant que démarre un joli 18 octobre.
Ne rater pas les autres rendez vous de ce festival, toutes les infos sont par là:


LE MONDE AU COIN DE LA RUE
Cinéma documentaire & Histoires de vie
du 12 au 19 octobre 2018

Cinéma éphémère à la Maison des Habitants du Centre-ville
2 rue du Vieux-Temple à Grenoble

SILICIUM
Jeudi 18 octobre à 8h45
Gratuit
Pour bien commencer la journée, rendez-vous à 8h45 pour partager un café, des croissants et un court documentaire surprise choisi parmi nos films préférés. De quoi commencer sa journée avec le regard un peu modifié, quelques images dans la tête, un rire, quelques réflexions à partager. N’oubliez pas à 9h15, de retournez au travail !




Pour finir...


Nous avons proposé à Gaëlle Partouche de la librairie Les Modernes de se prêter au jeu de l'écriture autour du cinéma-concert De nos mains. Elle s'est lancée, nous l'en remercions.

« Tu viens regarder un film, et en fait tu en verras trois, disons trois courts. Tu crois vaguement savoir, ou bien on t’a dit que : ça tourne autour du travail. Tu t’interroges un peu encore mais tu y es, maintenant.

En attendant, sur le plateau, devant l’écran tendu, tu vois un homme qui se penche sur un instrument que tu ne reconnais pas. C’est une guitare préparée : il a placé divers objets au travers des cordes, et cela permet d’altérer le son, d’en faire autre chose. Que tu ne connais pas. Il va commencer à jouer, et il jouera tout du long, avec les images, et avec les silences aussi. Peut-être tu l’oublieras tant il se fond dans la projection.

Ça ouvre avec de la corde , un bucheron et un cheval , ensuite une machine encore à taille humaine et des hommes autour, et après un haut fourneau et des cailloux changés en métal. C’est toute l’histoire du travail à travers ses outils et son rapport à l’homme que tu retraverses en trois courts films. Ces films sont muets et pourtant. Tu entends presque la neige crier et les flammes crépiter. Tu es dans les éléments, comme avec ces hommes au travail, les mains et l’esprit voués à la matière. Ces films sont en noir et blanc et pourtant. Tu crois les voir parfois en couleurs. C’est écrit que c’est du documentaire, et pourtant. Tu crois voir de très belles images inventées. Tu regardes la chorégraphie des gestes et des corps à l’ouvrage, les intentions et les précisions de chacun, intensément présent à ce qu’il fait. C’est une véritable danse avec ses codes et son rythme, ses rôles aussi. C’est un jeu mais c’est très sérieux. L’engagement est permanent, tendu, il ne s’agit pas de rater un seul geste.

Tu regardes parfois plus précisément le musicien, tu l’écoutes aussi tisser mêler des sons en pinçant les cordes comme un tisserand. Ou bien il frappe et façonne comme un sculpteur. Attentif ou actif, il est au travail aussi. Tu es pris dans le ballet au moment où tu t’y attendais le moins, par effet de miroir. Parfois tu les envies, car c’est intense et c’est fort. Parfois tu ne voudrais de ça pour rien au monde : c’est difficile, épuisant et risqué.

On te rend le travail manuel visible. C’est d’aujourd’hui dont il s’agit, et de pas très loin.

Tu auras peut-être l’envie d’en discuter avec les autres, à la fin. Comme pour en voir plus, en entendre encore.

Ce dont tu es certain, c’est que tout ce que tu as vu et entendu restera ensuite en toi. »

Gaëlle Partouche




La lettre des nouvelles #2

Juin 18


Réjouis nous sommes. Il y a quelques mois, Laure Nicoladzé a rejoint Regards des lieux sur le développement des projets : nouveaux paysages, nouvelles directions.

EX-YOUGOSLAVIE


Retour aux fondamentaux : beaucoup de kilomètres avalés, de la fatigue parfois, de nouveaux paysages, des rencontres improbables, d'autres beaucoup plus probantes, des retrouvailles, des découvertes. Notre tournée en ex-Yougoslavie, entre squat à la dérive, club de musique électronique et lieu alternatif fabuleux s'est achevée début mai : Zagreb, Banja Luka et Mostar où nous remercions Josip, Ogi, Tina et toute l'équipe d'OKC Abrašević pour leur écoute et leur accueil.

Nous avons profité de quelques journées à Mostar pour reprendre pied dans un passé pas si lointain, réfléchir à la mise en place d'un projet de formation avec l'équipe technique d'OKC et puis se perdre avec un appareil photo dans la foule en délire arpentant la ville et le vieux-pont, haut lieu de l'auto-mise en scène du bonheur. Pendant ce temps, un laboratoire sonore ouvrait ses portes au sein d'OKC pour quelques heures... Autant dire que les cols alpins pour Mostar sont à nouveau ouverts. A suivre !

DE NOS MAINS


La tournée continue, De nos mains sera présenté bientôt près de chez vous :

13 juin à Quaix en Chartreuse (38) avec l'école municipale.
13 juin à 20h30 à Saint-Eulalie en Royans (26) avec les fous du Royans.
23 juin à 21h00 à Livet-et-Gavet (38) avec Romanche en fête.
15 septembre à Grenoble (38) dans le cadre des journées du patrimoine avec la MDH Chorier Berriat & l'association les copeaux d'abord.

D'autres dates à venir à l'automne et à l'hiver avec des surprises, des invités, des horaires fantasques...

MICROSALOON / A L'AVENIR


Samedi 26 mai, dans le cadre de Microsaloon, le fameux salon grenoblois de la micro-édition, nous avons présenté A l'écoute, un carnet sonore réalisé par Jérémie Lamouroux & Martin Debisschop et monté par Anne-Julie Rollet. En 2014, nous étions partis au sein d'un centre éducatif fermé pour rencontrer des adolescents en difficulté placés sous main de justice et fabriquer avec eux cet objet sonore non identifié : A l'écoute se situe à mi-chemin entre le documentaire et la pièce sonore, jeux de micro et de casque pour film sans image. Ce samedi, c'était une première présentation en caravane, des séances de 20 minutes avec un casque sur les oreilles. Merci à RBGP de nous avoir accueilli cette année.

Dans la foulée et jusqu'à l'été, nous amorçons un travail de création au sein du même CEF pour réaliser un film avec un autre groupe d'adolescents : derrière les grillages et les falaises, à l'ombre du monde quel avenir se dessine ? Comment penser le futur? Prochainement une restitution multiple de ces différentes expériences aura lieu à Grenoble.

PROGRAMMATION


A l'invitation du Festival International du Film de Montagne d'Autrans, nous construisons une programmation pour les écoles élémentaires du plateau du Vercors et d'ailleurs autour du ciné-concert Une coupe et du thème de la forêt. Une séance de cinéma multipliant les expériences : fiction, animation, documentaire et ciné-concert pour permettre aux classes élémentaires du Vercors et d'ailleurs de découvrir le cinéma sous tous ses angles !




La lettre des nouvelles #1

Mars 18


Printemps 2018

Bonjour à tous,

Nous inaugurons par là-même « la lettre des nouvelles » plus poétique que newsletter mais à même effet... Un rythme aléatoire, ni trop ni pas assez. C'est surtout une occasion rêvée de vous donner quelques nouvelles de Regards des lieux et de son énergie du moment.

Depuis quelques mois, un site internet tout beau tout neuf mérite le détour, pour le découvrir il faut aller par ici: www.regardsdeslieux.fr


DE NOS MAINS

Après la création De nos mains et les premières dates automnales, les lieux des restitutions se précisent pour 2018... Juin, juillet et surtout l'automne nous serrons sur le pont. Nous partons à la rencontre, de Grenoble au Val de Livet, de Lyon jusqu'à Mostar, nous sillonnerons les routes et les massifs pour présenter la création dans des salles de spectacle, des centres d’hébergement, des musées, des cinémas, des centres sociaux, des salles des fêtes et même des pleins air chez l'habitant sous les étoiles... Toutes les projections sont suivies de temps d'échanges et de paroles parce que le cinéma se parle et se partage tout autant qu'il se voit et se ressent.

Au printemps :

08 mars Le Patio / Saint-Martin d'Hères (38)

18 mars Musée Hydrelec / Allemont (38)

24 avril OKC Abrasevic / Mostar (Bosnie-Herzégovine)

26 avril Kulturni Centar / Stolac (Bosnie-Herzégovine)

23 juin La Piscine/ Livet et Gavet (38)

A venir :

Le Déclic à Claix, le Ciné-Théâtre à La Mure, la Cinémathèque à Lyon, le collectif Météorite à Lyon, La Méandre à Chalon sur Saône, L'école municipale de Quaix en Charteuse, L'école et le collège de Claix, La Maison des habitants Chorier-Berriat à Grenoble.

De nos mains (N&B – 45' – num – 2017) Cinéma-concert

Réalisation des films : Jérémie Lamouroux (coréalisation Silicium / Djamila Daddi-Addoun)

Prise de son, composition et interprétation : Martin Debisschop

Situé au croisement du cinéma documentaire et du spectacle vivant, De nos mains relate les gestes et les chorégraphies des hommes pris dans les décors quotidiens de leur travail. L'aller et retour entre la scène et l'écran ouvre un nouvel horizon, une forme de cinéma performance. Ici, la forêt est traversée par des bûcherons et leur cheval de trait, là, la chaîne de production d'une scierie est tapie sous une neige épaisse, plus loin, les chaleurs suffocantes des fours transforment les cailloux en métal. C'est l'engagement total des hommes avec la matière à transformer.

Dates 2017:

12-13-14 /10/17 Le Poulailler à Monestier du Percy

30/11/17 Foyer Municipal à Riouperoux

01/12/17 La Source à Fontaine

13/01/18 Le Coq tail à Grenoble

20/01/18 Paysage > Paysages à Bourg d’Oisans

25/01/18 Lycée Marie Curie à Echirolles

Une production de Regards des Lieux avec la participation de la région Auvergne Rhône-Alpes, du Département de l'Isère et de la Ville de Grenoble et le soutien de La Source (Fontaine), de Cinex l'atelier du cinéma excentrique, de Culture Ailleurs, de l'entreprise Barthalay (Tréminis) et de l'usine Ferrogloble à Livet-et-Gavet.

A L'AVENIR

Le printemps sera aussi l'occasion de revenir au Centre Educatif Fermé Le Relais du Trièves pour boucler la boucle. Depuis 2013, Regards des lieux réalise des créations cinématographiques avec des adolescents en difficultés placés sous main de justice. Lecture de paysages / essai sonore / Musique à l'image / Paroles / Voir des films / Intentions / Auto-mise en scène / Réalité virtuelle... Une expérience intense. Chaque année nous avons fabriqué un objet rendant compte de nos expérimentations, vous pourrez les retrouver à prix libre sur la prochaine édition du Micro saloon rue Lakanal et profiter de l'occasion pour pénétrer dans Ilot-Phonie, notre caravane cinéma transformé en lieu d'écoute.

A l'automne 2018 une restitution de toutes ces saisons accumulées aura lieu à Grenoble.

21 avril Festival Ecoute / Grenoble

26 mai Micro saloon / Grenoble

Une production de Regards des Lieux avec la participation de la DRAC et la Région Auvergne Rhône-Alpes, du Département de l'Isère, de la CAF de l'Isère, de la fondation Un monde par tous, avec soutien de cinex, l'atelier du cinéma excentrique